Introduction

L’Institut du Verbe Incarné (IVE) est un Institut religieux catholique. Il est composédes prêtres, de séminaristes et de frèresen deux branches: contemplative et apostolique. L’IVE a été fondéen Argentine le 25 mars 1984 par le Révérend Père Carlos Miguel Buela. Ce même jour, saint Jean-Paul II a consacré le monde entier à la Vierge de Fatima.

Notre vocation consiste à suivre le Christ auplus près sous l’action du Saint-Esprit. Nous voulons nous consacrer totalement à Dieu comme à notre Amour suprême, en cherchant sa gloire d’une manière nouvelle et spéciale, pour l’édification de l’Église et le salut des âmes.

Imiter le Christ : la consécration religieuse

Nous voulons imiter Jésus-Christ aussi parfaitement que possible, principalement dans l’accomplissement des trois vœux de chasteté, pauvreté et obéissance, inspirés par la charité. Nous avons choisi de vivre pour toujours chastes, pour le Royaume des Cieux; pauvres, pour proclamer que Dieu est la seule vraie richesse de l’homme; et obéissants, jusqu’à la mort sur une croix. Et tout cela pour suivre auplus près le Verbe Incarné dans sa chasteté, sa pauvreté et son obéissance.

En même temps, nous voulons exprimer notre amour et notre gratitude à la sainte Vierge Marie en lui demandant son aide indispensable pour prolonger l’Incarnation en toutes choses. C’est pourquoi nous faisons un quatrième vœu d’esclavage marial selon la méthode de saint Louis Marie Grignion de Montfort. Nous voulons être des apôtres de Marie se donnant à Elle dans un maternel esclavage d’amour, faisant tout «par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie» (Traité de la vraie dévotion, 257).

Nous formons une famille, nous émettons des vœux publics et nous vivons la vie fraternelle en commun. Nous cherchons à être formés pour grandir toujours dans une grande maturité humaine et chrétienne afin d’atteindre la stature du Christ dans la plénitude(Eph 4,13).7

L’essence de notre mission

L’IVE tire son nom de l’événement de l’Incarnation, qui est le «premier et fondamental mystère de Jésus-Christ»(Saint Jean-Paul II). La Parole de Dieu estvenue dans le monde, a revêtu une nature humaine et a vécu comme un homme pour nous sauver. Nous voulons être comme une autre incarnation de la Parole, de sorte que l’incarnation duChrist devienne présente dans toute l’humanité, pour amener toutes chosesau Christ(Ep 1, 10).

Pour cette raison, notre objectif spécifique est l’évangélisation de la culture, de telle sorte que l’Évangile plonge ses racines dans la vie et la culture de chaque nation. C’est pourquoi nous nous engageons de toutes nos forces à « inculturer » l’Evangile, c’est-à-dire à prolonger l’incarnation « dans chaque homme, pour tout être humain et dans chaque manifestation de l’homme » (Constitutions n° 5), en rejetant toute forme de péché ou de mensonge.

À l’imitation du Christ, qui devient un homme sans cesser d’être Dieu, nous voulons apprendre à être dans le monde «sans être du monde». Nous savons que nous devons aller dans le monde pour le convertir, mais sans l’imiter. Nous cherchons à aller dans la culture et les cultures de l’hommenon pas pourles adopter, mais pour les guérir et les ressusciter avec la force de l’Évangile, en faisant, de manière analogue, ce que le Christ a fait: «Il a supprimé le diabolique, a assumé l’humain et lui a communiqué le divin».

Lieux d’évangélisation

Nous travaillons dans les domaines de la plus grande influence culturelle pour diffuser le message de l’Evangile: dans les familles, dans l’éducation, dans les médias, avec les jeunes, avec les hommes intellectuels et dans toutes les autres expressions légitimes de la nature humaine.

Notre force

Nous cherchons à vivre une vie spirituelle intense qui puise sa force dans le Saint Sacrement lors de la célébration de la Sainte Messe et de l’adoration eucharistique.Nous mettons toutes nos œuvres entre les mains maternelles de la Mère de Dieu. Nous voulons forger notre âme à

travers les Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola. Confiants dans l’aide de Dieu, nous avonsdécidé de prêcher l’Évangile duChrist partout où Dieu nous envoie.

Formation

Nous souhaitons former des hommes vertueux (du latin «vir» et «vis» : qui ont la force de l’homme) selon la doctrine des grands maîtres de la vie spirituelle, notamment: saint Augustin, saint Thomas d’Aquin, saint Jean de la Croix, sainte Thérèse de Jésus, saint Ignace de Loyola, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et tous les saints de tous les temps que l’Église propose comme exemples à suivre.

La formation intellectuelle des membres de l’IVE consiste dans l’étude de la philosophie et de la théologie (Sainte Écriture et Morale). La formation se développe sous l’enseignement de saint Thomas d’Aquin et de ses disciples actuels, parmi lesquels excelle le Père Cornelio Fabro. Nous faisons ainsi parce que «l’Eglise proclama que la doctrine de saint Thomas était sa propre doctrine»1.

1Benoît XV, Encyclique Fausto Appetente Die, à l’occasion du VIIèmecentenaire de la mort de saint Dominique. 

Rites

Nous sommes membres d’une même famille religieuse missionnaire et, avant tout, enfants de l’Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique qui «respire» à deux poumons : l’oriental et l’occidental. Notre champ de mission apostolique s’étend dans des territoires appartenant àl’Église latine et à l’Église catholique orientale. Par conséquent, notre Institut compte également des membres de l’Église Orientale qui sont missionnaires dans les diverses églises soumises à l’observance de leurs propres rites.

 

Branche apostolique etcontemplative

L’Institut a deux branches : apostolique et contemplative. En tant que famille unique, nous savons que grâce à la prière et au sacrifice de ceux qui se consacrent à Dieu dans la vie contemplative, le Seigneur

fait susciter des prédicateurs, des confesseurs, des directeurs spirituels, des missionnaires, afin de transmettre la vérité aux hommes. Nous pouvons affirmer que les missionnaires transmettent ce que les moines contemplent.

Le bouclierde l’IVE

L’épée: notre mission estde prêcher: “ilsauront dansleur bouchele glaive à deuxtranchantsde laparoledeDieu”(Traité de la Vraie Dévotion à la Vierge Marie).

La croix rouge: chaque œuvre puise sa force au sang duChrist versé pour notre rédemption.

Le fond blanc: symbolede la pureté de toutes les œuvres faites uniquement pour Dieu.

La couronne: représente la royauté du Christ.

Les trois flammes: ce sont les trois conseils évangéliques (vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance).

Le lys(la fleur de lys): signifie notre quatrième vœu de consécration à la Très Sainte Vierge Marie en maternel esclavage d’amour.

Les lettres v, c, f, e: elles signifient Verbum Caro Factum Est(le Verbe s’est fait chair), parce que nous sommes la famille religieuse du Verbe Incarné. Cesparoles sont prises de l’évangile de saint Jean où est décrit l’événement de l’Incarnation (Jn1, 14).

Le chapelet: c’est notre dévotion à la Vierge Marie, sa protection maternelle, sa présence dans nos vies et dans nos œuvres apostoliques.